Partenariat avec la Compagnie Rodéo d'Âme

 

On a besoin d’un fantôme

 

AVEC Claire Audhuy, auteur et metteur en scène

En 1942, Hanus Hachenburg est déporté avec d'autres adolescents dans le camp de Terezin. Terrifiés par le système concentrationnaire, les jeunes garçons vont décider de résister à la déshumanisation et au désespoir en créant clandestinement leur République autonome. Un soir de 1943, pour faire rire ses amis de la mort environnante, Hanus décide d'aller encore plus loin et d'écrire une pièce de théâtre satirique où le tyran Analphabète 1er et sa garde Les Saucissons Brutaux déportent les personnes inutiles. Cette pièce oubliée a été récemment exhumée par Claire Audhuy et est montée cette année avec les élèves du collège de Seltz.

 

Restitution du travail autour de « On a besoin d'un fantôme » d'Hanus Hachenburg

Elèves de 4eD du Collège Charles de Gaulle de Seltz

 

Jeudi 15 Juin 2017 19h30, à Seltz, Espace Sportif de la Sauer

 

D'octobre à juin, les élèves créent cette pièce qu'ils auront le plaisirs de vous présenter ce 15 juin. Ce projet implique également l'équipe pédagogique du collège pour la fabrication du décor, la création d'interludes musicaux.

 

Durée : 25 min.

À partir de 12 ans.

Entrée libre.

Claire Audhuy - crédit photo F.Nusbaumer

Compagnie Rodéo d'âme

 

À la fois compagnie de théâtre, maison d’édition et incubateur de projets, Rodéo d’âme mène des projets portés sur le documentaire. Entre 2007 et 2011, Rodéo d’âme a choisi de se pencher sur l’histoire contemporaine à travers deux cycles de rencontres : Mémoires vivantes (1ère Guerre mondiale), et Des voix dans la nuit (2nd Guerre mondiale). En 2013, Rodéo d’âme montait une pièce dans un camp de réfugiés en Cisjordanie et partait à la rencontre des gardiens des anciennes synagogues d’Alsace. En 2014, le collectif a sillonné les routes d’Europe de l’Est pour un road trip journalistique de 16 000 km. En 2015, nous continuions à faire découvrir des voix du passé pour mieux comprendre et changer notre présent, en éditant On a besoin d’un fantôme, une pièce satirique écrite par un enfant en déportation.  Nous continuons à transmettre les témoignages d’hommes et de femmes engagés dans la transformation des sociétés israélienne et palestinienne avec la reprise de Frères ennemis, une pièce documentaire sur l’histoire du Proche-Orient. En 2015-16, nous proposons de découvrir des pièces écrites par des poilus grâce à notre pièce pour marionnettes La Guerre de Joseph.

 

Site de la compagnie